Le cupping : soins par les ventouses

Pratiquée depuis des millénaires sur tous les continents et en particulier en Chine, les ventouses étaient utilisées couramment jusqu’au 20e siècle et ont disparu en Europe occidentale alors qu’elles sont toujours utilisées en Asie.

Comment cela fonctionne ?

On distingue deux techniques : les ventouses à chaud, avec une flamme ou à froid.

  • Pour les premières, le vide à l’intérieur est fait à l’aide d’une flamme, puis la ventouse est posée sur un endroit précis du corps en relation avec la pathologie à soigner.
  • Pour les secondes, un pompe est utilisée pour créer un vide d’air à froid.

L’objectif est de poser les ventouses le long des méridiens, sur les points de « blocage » pour relancer la circulation et décongestionner, une douleur qui peut être d’origine articulaire ou circulatoire (migraine).

Lorsque un autre type de manipulation ne peut être effectuée en première intention, la ventouse sera alors la première action pour soulager l’individu et permettre ensuite une manipulation classique en seconde intention.

Le résultat peut être, parfois, presque immédiat et sans aucun effet secondaire nocif.

Les effets essentiels ?

  • Effet analgésique : effet calmant et anti-douleur local du fait qu’elle stimule la sécrétion d’endorphine de façon significative.
  • Effet anxiolytique : lorsqu’elle est pratiquée sur certains points du corps, l’individu s’endort profondément pendant ou après la pose et ressent à terme un bien-être général.
  • Effet équilibrant : sur les systèmes nerveux (sympathique et parasympathique) et le système hormonal et endocrinien : surrénales, pancréas, ovaires, thyroïde etc…
  • Effet stimulant des neurotransmetteurs (dopamine, sérotonine, mélatonine) : complément dans le traitement de maladies neurologiques dégénératives (paralysie, tremblements) et suite d’AVC.
  • Effet stimulant du système immunitaire : par activation du système veino-lymphatique et de la production de globules blancs.
  • Effet dépuratif : en stimulant la circulation sanguine et lymphatique ce qui active l’élimination des toxines par les organes associés.

Dans quelles pathologies ?

  • Toutes les pathologies douloureuses, l’action sera ciblée en fonction de la zone de pose de la ventouse.
  • Les migraines et troubles de la circulation.
  • Les pathologies articulaires, rhumatismales, tendinite, entorse, sciatique, lumbago, gonarthrose.
  • Les pathologies digestives, gynécologiques (congestion, douleurs ménopause).
  • Les pathologies ORL.
  • Les pathologies cutanées : allergies, eczéma, acné, psoriasis.

Des vertus esthétiques ?

  • Massage relaxant & anti-âge :  les ventouses sont appliquées sur des zones bien définies selon la méthode de Giorgia Knap pour un effet optimisé.
  • Massage drainage lymphatique : stimulation du système lymphatique pour « défibroser » les tissus cutanés et atténuer la cellulite et les œdèmes.
  • Massage liftant anti-âge : de toutes petites ventouses pour réactiver le flux sanguin, atténuer les adhérences et tonifier le visage, action sur les marques et cicatrices. C’est sans douleur, ni marques visibles.

Les contre-indications

  • enfant moins de 5 ans
  • grossesses dans les 3 premiers mois
  • fractures
  • insuffisance cardiaque
  • cancer
  • transplantation d’organes

LES SOINS PROPOSÉS

Utilisation de  ventouses à froid : le vide d’air se fait avec un système de pompe.